Magie des ombres

DSC_5579

Parmi les objets de notre quotidien, une multitude de possibilité s’offre à nous pour créer et s’exprimer de manière diverse.  On peut les détourner de leur fonction première, les transformer et leur faire raconter tout autre chose. En leur donnant une seconde vie, la magie opère d’autant plus.

Comment faire danser l’obscur et la lumière ensemble et raconter des histoires de façon théâtrale ?

Commençons d’abord par récupérer des emballages cartonnés de toutes sortes,  puis dessinons la silhouette d’un personnage. Cette silhouette va servir d’intermédiaire avec la lumière projetée, il est donc important de la dessiner-découper pour qu’elle soit identifiable en ombre chinoise, ce qui n’est pas évident du premier coup. Ensuite, il suffit de la fixer sur une fine baguette en bois.

Plongés dans le noir et munis de lampe de poche, les personnages se détachent des murs blancs  dans un univers presque cinématographique, en noir et blanc. En fonction de l’éclairage de l’espace, de la distance entre la lampe et la silhouette en carton, le personnage semble plus ou moins gros et les histoires peuvent commencer à se mettre en scène. De géants ils deviennent lilliputiens.

DSC_5642

DSC_5591

On peut aussi s’amuser à mélanger les ombres de nos propres corps, à celles d’objets trouvés ou à celles de nos « marionnettes d’ombres ».

Le jeu des ombres nous fait sortir du réel pour entrer dans un monde imaginaire et ouvre une multitude d’histoire à conter. Ne reste plus qu’à rêver…

 

DSC_56331

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s